Ecrire un
commentaire
Zoom sur la poubelle Korbell

Le Blog




Une poubelle à couches, jamais ! ...c’est ce que je pensais avant d’utiliser la poubelle à couche Korbell !

Je me disais que c’était une grosse arnaque et que les recharges coûtaient une fortune pour rien… mais ça, c’était avant !

Durant les premières semaines de Petitchou et Patachou, je mettais les couches «garnies» dans des sacs à couche individuels afin de limiter les odeurs… Et puis par négligence et manque de temps sans doute, j’ai cessé de le faire et je les mettais en vrac dans une poubelle classique. Mais au moment de vider cette poubelle somme toute assez petite, bonjour l’odeur…!

J'ai alors eu la possibilité de tester une nouvelle poubelle à couches. Eh bien, malgré mes réticences sur ce type de produit, j’en suis super contente ! Korbell fait partie des articles de puériculture dont je me dis : « Nous aurions dû l’avoir plus tôt! ».

Il nous arrive très souvent de changer les couches de nos bébés sur le canapé (il en a vu de toutes les couleurs, ..le pauvre !). Nous avons donc une poubelle Korbell petit format (9 litres) à proximité. C’est tout simple: on change la couche et hop, elle part en «stockage anti-odeur».

Avec la diversification alimentaire, le contenu des couches a lui aussi été diversifié et les odeurs avec ! Et pourtant, grâce à cette petite poubelle -même remplie de couches sales juste à côté du canapé, ça ne sent rien ! Il faut juste penser à vérifier que le clapet est bien fermé, sinon gare à votre nez…

Du coup, nous avons également opté pour le modèle 26 litres dans la salle de bain. C’est bien plus pratique de n’avoir qu’une seule grande poubelle dans laquelle mettre tous les déchets (je précise que nous avons aussi des WC dans cette SDB).

Je vous ai convaincus? Vous souhaitez acquérir une poubelle à couches ? Choisissez la Korbell !

Pourquoi ? Parce qu’il y a une trappe qui se relève automatiquement une fois la couche tombée dans le grand sac ! Du coup, au revoir les odeurs. Et puis il est possible de verrouiller cette trape, cela évitera au bébé curieux de mettre les mains dedans quand il sera en phase d’exploration de la maison.

Et comme les couches ne sont pas séparées individuellement, on utilise moins de «plastique» (je ne suis pas une pro écolo mais je fais attention à ma planète quand même !) Et cela ne gâche en rien l’efficacité de la poubelle.

Elle s’ouvre très facilement grâce à la pédale. Cela facilite grandement les opérations, quand on tient bébé!

C’est très simple de changer le sac une fois celui-ci plein ! Il suffit de dérouler le haut de la recharge, couper le sac avec le « crochet » prévu pour cela dans la porte de la poubelle. Dernière étape : faire un noeud pour fermer le sac qui vient d'être retiré et faire un noeud en bas du nouveau sac déjà installé !


Et vous, vous en faites quoi des couches sales ? Dites moi tout en commentaire ci-dessous ! 



Les Commentaires