Ecrire un
commentaire
Retour sur les sept premiers mois de crèche !

Le Blog

Retour sur nos sept premiers mois de crèche ! Enfin, sur les sept premiers mois des crèches de Petitchou et Patachou !

Ils avaient tout juste six mois, nos bébés, quand ils ont fait leur grande rentrée à la crèche (je vous ai parlé de la semaine d’adaptation ici). 

Ils y vont quatre jours par semaine : lundi, mardi, jeudi et vendredi. Ainsi, cela nous permet de passer du temps avec eux le mercredi, et pour eux, ce n’est pas « trop long ». C’est un rythme parfois sportif (surtout de travailler avec eux à la maison le mercredi), mais nous avons pris nos marques et tout se passe bien comme ça.

Aujourd’hui, c’est le dernier jour de crèche : elle ferme pendant trois semaines. Elles les ont bien méritées leurs vacances, les nounous !  

Si je devais résumer ses sept mois en un mot : satisfaction ! 

Nous sommes très contents de notre choix de crèche. Dans notre commune de 6000 habitants, il y a deux crèches municipales. Une qui fonctionne sous forme de halte garderie et l’autre, une crèche municipale à première vue « classique ». 

Nous avions la chance d’avoir deux places dans les deux crèches. 

Si nous avons choisis « Bulles d’éveil » (enfin surtout moi, Papa Twins m’a fait confiance la dessus) c’est :

  • parce que lors de ma première visite à la crèche, j’ai passé un long moment à discuter avec la directrice. Il s’agit d’une éducatrice spécialisée pour jeunes enfants. Elle m’a expliqué comment la crèche fonctionnait. J’ai vraiment accroché avec sa méthode pédagogique. Je lui ai demandé s’il y avait déjà des jumeaux, comment ils étaient pris en charge etc. Isabelle est une pro-Montessori. Alors même si notre crèche municipale n’est pas « homologuée Montessori », l’éducation et l’encadrement qui y règne en est fortement inspirée. Cela m’a énormément plu ! 
  • la crèche est toute neuve. Elle a été construite il y a deux ans, dans un pôle intergénérationnnel. Le matériel est donc neuf, la salle de motricité dans laquelle évolue Petitchou et Patachou est formidable : des parcours de motricité, un espace clos pour les plus petits, des piscines à balles etc… Et puis des jouets, pour faire des activités sensorielles, découvrir la musique etc. 



Nous avons toujours laissé nos bébés en toute confiance. 

J’aime, le matin, les voir tendre les bras à leur nounou. Je me dis qu’ils doivent les aimer et se sentir en sécurité avec elles. Je crois qu’ils n’ont jamais pleuré une seule fois. Ils sont contents que nous les laissions le matin et contents de nous voir venir les chercher le soir. Que demander de plus ? 

Nous avons eu une belle surprise un soir en les récupérant : nos bébés avaient fait de la peinture ! Oui oui oui !! De vrais artistes en culottes courtes. Les nounous ont mis de la peinture (j’imagine spéciale enfant) sur une feuille blanche, à l’intérieur d’une pochette plastique. Le tout bien fermé, nos bébés ont pu se rouler et tortiller sur la feuille afin de faire apparaitre une oeuvre d’art. 


Tous les dessins étaient accrochés sur le mur de la crèche le soir même, avec des photos d’eux en pleine activité ! C’est émouvant de découvrir ça par surprise après une grosse journée de travail. 

Je me suis aussi rendue compte en chantant « les marionnettes » que Patachou faisait des gestes avec ses petites mains quand il m’a entendu. J’ai absolument fondu devant ce bébé déjà bien éveillé. Je me suis dit que c’était génial, car la crèche ne se contente pas de les garder mais les nounous qui les encadrent les accompagnent également dans leur éveil. Quelle chance ! 

Et puis nous avons eu nos cadeaux de fête des mères et fêtes des pères… J’ai reçu deux jolies fleurs en papier crépon, avec une empreinte de leur pied faite à la peinture. J’avoue, j’ai versé ma petite larme. Ma première fête des mères avec deux cadeaux.. C’est là qu’on se dit, une fois de plus : quelle chance d’avoir des jumeaux, on reçoit tout en double ! 

Parmi le personnel d’encadrement, il y a donc une éducatrice spécialisée pour jeunes enfants, des auxiliaires de puériculture (diplômée ou en stage) et une infirmière puéricultrice. J’ai beaucoup échangé avec elle tout au long de l’année, notamment sur l’évolution des repas. 

Nous avons des bébés qui évoluent, avec des besoins qui doivent évoluer eux aussi. Et surtout, Petitchou et Patachou sont de vrais gourmands… Ils passeraient leur temps à manger. 

Il me semble donc nécessaire d’avoir une base cohérente (nombre de repas, quantité de purée, de laitage etc) afin de les nourrir correctement : leur apporter suffisamment mais sans excès. Je remercie donc L. pour tous ses bons conseils. 

Toute cette année à la crèche, je me suis sentie écoutée en tant que jeune maman. Mes enfants sont très bien pris en charge, c’est incontestable, mais chaque fois que j’ai pu avoir des interrogations j’y ai trouvé une écoute, des réponses, des conseils. 

Ils sont complémentaires par rapports à ceux que nous pouvons avoir de la part de notre médecin, de nos amis ou de notre famille. 

Et puis côté santé : c’est un point à ne pas oublier, avec la fragilité de Petitchou. Une poussée de fièvre, appel de la crèche ! Il n’a pas toujours été nécessaire d’aller les rechercher, mais nous avons toujours été prévenus de la moindre petite chose concernant la santé de nos bébés. 

Lorsque Petitchou a été hospitalisé en avril, c’était suite à un appel de la crèche. Au vue de son état et de sa respiration, l’infirmière n’a pas attendu 17h que nous venions le chercher. Nous avons été alerté dès que son état s’est dégradé. 

Idem il y a deux semaines (je vous en ai parlé ici), Petitchou commençait à ne pas bien respirer, l'infirmière nous a appelé alors qu’elle avait déjà mis en place le protocole d’urgence fourni par le CHU. Il ne fallait pas attendre pour soigner notre bébé, ses premiers soins ont été administrés à la crèche. C’est très rassurant de savoir qu’il y a du personnel médical sur place en cas de besoin. 

Début juillet, nous avons également participé à la fête de fin d’année. Un spectacle pour tous les enfants a eu lieu dans la salle communale (accessible directement depuis le couloir de la crèche). A la fin de celui-ci, tous les parents, enfants, et famille des enfants étions rassemblés dans le jardin de la crèche. Un cake, une quiche, un gâteau… tout un buffet de gourmandises et autres collation était dressé pour nous permettre de passer un moment convivial ! Et la région oblige : Champagne ! 

Lors de cette fête, il y avait un mur avec les silhouettes de tous les enfants de la crèche… Nous avions pour missions de devoir reconnaître les profils de nos bébés. Nous étions dans le jardin « des grands ». Petitchou et Patachou en ont profiter pour aller jouer au bac à eau. Il faisait chaud, c’était donc parfait pour rafraichir cette quarantaine de bambin de moins de trois ans ! 

Pour résumer : nous sommes ravis des premiers mois de socialisation de Petitchou et Patachou.
Place maintenant à un mois complet sans crèche et avec cinq enfants à la maison… Vacances, vous avez dit « vacances » ;) 

Et vous, quel mode de garde avez-vous choisi et pourquoi ? Ils avaient quel âge vos loulous ? 

**crédit photo : le personnel de la crèche **

Les Commentaires